Phone :
Morocco: +212 6 90 42 18 17
UK: +44 204 542 9887
Address :
71-75, Shelton Street, Covent Garden, London, WC2H 9JQ

No template exist for the hero. Add new section template.

e-commerce (commerce électronique )
le e-commerce Maroc

Le e-commerce gagne de plus en plus de notoriété, nous comptons aujourd’hui 12 million – 24 million boutiques dans les quatre coins du monde. De plus, ce type d’activité est non seulement à la mode, mais aussi est connu pour ses revenus et sa nature de fonctionnement favorable. Donc, si vous vous posez la question et que vous cherchez à tout savoir sur le e-commerce, ce post est là pour répondre à toutes vos questions et pour vous éclairer à ce sujet.

I- Qu’est-ce que le e-commerce ?

1- Définition :

Le e-commerce aussi connu sous l’appellation de commerce électronique, signifie les différentes transactions qui se font à distance à travers les diverses interfaces digitales/électroniques. En d’autres termes, le commerce électronique englobe toutes actions d’achats faites en ligne.  

En effet, quand nous parlons du commerce en ligne, la manière et l’outil d’achat n’est pas d’une grande importance. Alors, cette action peut se faire à travers n’importe quel outil digital. Que ce soit à partir de votre téléphone passant par votre TV ou PC.

Pour conclure, le e-commerce : est une boutique en ligne exerçant de la vente en ligne. Où vous pouvez acheter en ligne un/des produit(s)/services(s) et les payer en ligne. Oui vous avez compris, TOUT SE PASSE EN LIGNE !

2- Histoire et différents formats du e-commerce:

L’histoire du e-commerce n’est en aucun cas un mystère. Il semble évident que le développement électronique et digital était et demeure la première et principale raison donnant naissance et aidant à améliorer le domaine du e-commerce. En effet, ce développement Web a rendu de ce champ un espace d’investissement fertile et attractif pour tous types d’échanges et/ou de commerçants.

D’ailleurs, en se développant, nous assistons aujourd’hui à un changement radical au niveau du commerce. Les marques ayant un siège de vente physique se retrouvent dans l’obligation de se réserver une place en ligne afin de répondre aux exigences du marché actuel et ses tendances. D’un autre côté, nous constatons le fonctionnement de plusieurs marques et entreprises seulement et exclusivement sur les vitrines digitales. De cela, nous pouvons dire que le commerce électronique est non seulement devenu un complémentaire à part entière du commerce traditionnel, mais il prouve aujourd’hui à pouvoir le dépasser et à pouvoir contribuer à sa croissance.

Il est à noter qu’il existe différentes formes sous lesquelles apparaît le e-commerce. Nous les citons toutes dans les lignes suivantes : Commerce entre

  • Entreprise et entreprise : B to B (Business to Business).
  • Client et entreprise : C to B (Consumer-to-Business).
  • Entreprise et client: B to C (Business to Customer).
  • Client et client : C to C (Customer to Customer).
  • Les entreprises privées et le gouvernement : B to G (Business to Governement).
  • Une entreprise et ses employés : B to E (Business to Employee).
commerce électronique
avantages et inconvénients?

3- Avantages, inconvénients, quel apport?:

Il est temps de vous lister les avantages du e-commerce et ce que celui-ci a véritablement mis sur table.

Bonne nouvelle à nos amis fidèles aux traditions, le e-commerce reste fidèle à son tour aux différentes stratégies de gestion adopté auparavant par le commerce classique hors internet. En addition à ceci qu’apporte-il de nouveau, de meilleur et de pratique ?

Malgré cette similarité au niveau de la gestion, le e-commerce vous promet beaucoup plus, beaucoup mieux et beaucoup plus pratique. En effet, parmi les plus grands avantages dont vous pouvez profiter en optant pour de la vente en ligne, nous citons :

  1. Trouver et choisir de meilleur produit
  2. Exercer à l’international (Global 100%)
  3. Toucher et influencer une cible plus large
  4. Fonctionner 24/7
  5. Diminuer ses coûts fixes
  6. Mieux gérer ses investissements et mieux les suivre
  7. Profiter du développement technologique et rendre de celui-là un outil facilitateur pour mieux vendre et mieux acheter. (Ainsi vous développez vos relations clients)
  8. Pouvoir communiquer avec vos cibles en vous basant sur des données personnalisées.

4- E-commerce et e-business, quelles différences ?:

Probablement ces deux appellations vous mettent souvent à confusion. Sauf que, les deux termes désignent deux choses complètement différentes. Tandis que le e-commerce représente l’ensemble des transactions faites sur internet, le e-business fait référence aux différents processus adaptés et adoptés pour gérer son commerce en ligne. Parmi ces stratégies nous citons :

  • Les promotions
  • La gestion du stock
  • Le SEO
  • L’email marketing

Donc, et comme vous pouvez le constater, le concept du e-business représente une partie constituante du e-commerce et non l’inverse.

5- Meilleures plateformes pour sites e-commerce:

Il existe plusieurs plateformes pour sites e-commerce, nous vous présentons nos préférés: 

1- Shopify est l’un des leaders en e-commerce. Proposant des tarifs intéressants, sa manipulation facile et son  accès rapide, il est devenu l’une des plateformes les plus utilisées et recommandées dans le monde. Ayant un service client 24/7 accessible par mail ou par chat direct, vous ne pouvez pas commettre d’erreur!

Pour les entrepreneurs débutants, Shopify est un excellent choix. En  effet, cette plateforme est capable d’évoluer afin qu’elle  puisse  correspondre à votre développement. 

2- WooCommerce est  une extension que vous pouvez installer sur  votre site WordPress pour une solution de vente en ligne. C’est l’un  des plugin e-commerce les plus connus avec plus de 5 millions d’installations dont figures des sites web les plus connus dans le monde.  Cette extension vous facilite la vente de vos produits et vous propose des solutions de paiement personnalisées et beaucoup plus!

WooCommerce est aussi une solution parfaite pour les débutants avec des petits budgets. 

débutants en commerce électronique
A,B,C… E-COMMERCE!

II- Je me lance en tant que débutant en e-commerce :

1- Suis-je prêt à me lancer en e-commerce ?:

Maintenant que vous avez bien compris qu’est-ce que le e-commerce et quels sont ses avantages, ses types…etc. Voyons comment vous pouvez vous lancer et réaliser votre projet en toute sécurité. Dans ce qui suit, nous vous proposons La bible des étapes nécessaires si vous envisagez un investissement en e-commerce.

Dans un premier temps, nous sommes convaincus qu’avant chaque exécution ou engagement, il est crucial de se poser un certain nombre de questions afin de pouvoir se positionner et identifier sa posture actuelle vis-à-vis du marché, idée de projet, budget etc.

Pour le faire, il vous suffit de jouer un petit quiz avec vous-même ! Osez et posez-vous la question :

  • Quel est mon budget? Comment puis-je financer mon projet et trouver des sponsors?
  • Quelle solution e-commerce vais-je choisir ?
  • Quelle identité digitale pour mon projet ?
  • Quel logo pour ma boutique en ligne ?
  • Dois-je me lancer à l’échelle internationale et fournir une livraison dans le monde entier ?
  • Quel genre de produit dois-je proposer et de quelle qualité ?
  • Quelle est ma vision à court et à long terme ?
  • Qui dois-je consulter en tant que référence professionnelle ?
  • Quels sont mes points faibles/ forts ?
  • Je vais opter pour quelle stratégie de communication ?
  • Puis-je me lancer seul ou dois-je trouver un partenaire ?

S’ajoutant à cela, une étude et une analyse du marché et de vos concurrents sont impératives, elles vous orienteront et vous aideront à mieux répondre à vos questions.

2- Comment bien planifier et préparer son lancement ? : plan et stratégies :

Si le e-commerce vous tente et que vous avez décidé de vous lancer en ligne, nous vous félicitons et nous vous proposons un plan stratégique afin que vous puissiez le faire dans les meilleures conditions. 

1-  L’idée, votre projet: 

Quand nous sommes débutants et que nous nous retrouvons face à plusieurs choix et décisions de toutes couleurs et formes, nous avons tendance à laisser tomber. Sauf qu’aujourd’hui vous ne le ferez pas! 

Avant toute action, vous devriez tout d’abord décider votre idée de projet. Or, cette activité peut parfois être difficile. Vous poserez la question “Donc, que faire?”. C’est simple, étudiez le marché, analysez avec un œil d’entrepreneur et ayez un bon sens d’observation. Cette démarche vous aidera à prendre la bonne décision. 

En analysant le marché, vous aurez la possibilité d’identifier les opportunités, les besoins des consommateurs et les différentes attentes des clients. Ainsi, vous vous en sortirez avec une idée de projet créative, rentable et  qui comble le besoin. 

Gardez en tête que le produit/ service que vous proposerez doit premièrement et principalement répondre à un besoin. Pour réussir, il est conseillé de laisser de côté l’aspect lucratif au début et de se focaliser en contrepartie sur l’utilité et l’apport de votre marque. 

2- Analyse de l’idée:

Des fois et même après avoir complété la première étape, la décision demeure impossible à faire. Surtout quand nous faisons face à un marché d’investissement fertile où les idées et les opportunités à saisir sont d’un nombre illimité. Dans ce cas, il vous suffit de procéder à un tri des idées initiales. lequel va vous aider à garder qu’une seule et qui sera votre idée de projet.

Une des meilleures façons pour analyser une idée est de le faire avec cet outil élémentaire et indispensable d’entreprenariat : le SWOT.

S = strengths (forces), W = weaknesses (faiblesses), O = opportunities (opportunités), T = threats (menaces)

Ainsi, vous déterminerez les forces, faiblesses, menaces et opportunités venant avec votre idée.

E-commerce mode d’emploi!

3- La stratégie:

mettre en place une stratégie est aussi assurer une certaine orientation afin de mieux guider son projet. Et soyez sûrs qu’une stratégie et un guide de direction vont vous conduire au grand succès sans doutes!

Pour définir une stratégie e-commerce, vous pouvez vous poser les questions suivantes:

  • Quels types de client je veux fidéliser?
  • Comment dois-je communiquer avec mon client?
  • Quelles sont les caractéristiques de mes clients?
  • Quels sont mes objectifs?
  • Quelle identité et valeurs pour notre marque?
  • Je propose quoi de nouveau et de différent face à mes concurrents?

4- Le plan:

Vous y êtes, il ne vous reste qu’une seule étape qui consiste à proposer et monter votre plan d’action. pour vous faciliter la tâche voici un guide:

  • Nom du domaine: Trouvez un nom pour votre entreprise/marque. Étant donné que ce sera le nom sous lequel vous apparaitrez partout, il est nécessaire de choisir  un nom facile, attractif et créatif! Bon courage!
  • Site web: Pensez à héberger votre e-commerce sur un site Web bien fait. Pour ce faire, il suffit de bien développer votre site internet et bien choisir son design.
  • Logo et image: Qui dit e-commerce dit contenu visuel développé. Votre contenu visuel en ligne est d’une extrême importance. En effet, il représente l’un des principaux collaborateurs au succès de votre boutique en ligne. Cette importance vient du fait que votre logo et image sont à la mesure de communiquer aux clients un grand nombre de vos valeurs et de vos principes. De plus, ceux-ci sont considérés comme contenu introductif de votre entreprise/marque  auprès de vos cibles.
  • Optimisation: Mettez en tête qu’en e-commerce le suivi se veut constant et perpétuel. Pouvoir contacter les bons clients et réussir à les fidéliser se veut comme une tâche assez difficile. Heureusement qu’il existe différentes méthodes et stratégies de marketing/communication  qui vous aident à optimiser votre travail.   La réalité du marché concurrentiel est une vérité à ne pas négliger! Proposer un bon produit et pouvoir le présenter sur un beau site n’est pas suffisant, il est également important de bien communiquer avec vos clients/ prospects.

3- Bonus : pièges à éviter dans votre projet e-commerce:

En  e-commerce ou autres,  les pièges se veulent toujours présents. Il convient donc, et avant toutes exécutions de ce genre, de s’interroger à propos du marché et du domaine afin d’éviter le plus possible ces pièges.   

Nous listons ci-dessous les différents pièges que vous risquez en tant que débutant en e-commerce : 

  • Lancer son projet sans bien déterminer ses objectifs. Comme nous l’avons expliqué auparavant, vos  objectifs  et vos valeurs constituent votre identité digitale et donc systématiquement votre marque. Une absence de valeurs et d’objectifs plongera votre entreprise dans l’anonymat ou/et attirera les mauvais clients. 
  • Négliger le suivi. Après tout lancement, un suivi quotidien est impératif. 
  • Bien étudier ces dépenses. Il faut identifier vos dépenses, une à une. Ainsi vous serez sûr que ça respecte votre budget. 
  • Ne pas communiquer avec ses clients. Une des erreurs communes. Chaque entrepreneur doit établir avec ses clients une stratégie de communication efficace et performante.
  • Et finalement être impatient. Plusieurs sont ceux qui se lancent en e-commerce ayant en tête l’idée de réussir rapidement et de pouvoir toucher dans un lapse de temps court un nombre de revenu considérablement élevé, ce qui est tout à fait “utopique”.  Le succès et la réussite de votre projet prendra, sans doute, du temps et vous devrez être patient et passionné. 
Awesome Works
Awesome Works

Related Posts